La vie d'Urbain V

Vous êtes ici

Les colloques à retenir

Programme annuel de l'association

Dernière rencontre de l'Association des amis du bienheureux Pape Urbain V, le 1er et le 2 octobre 2016 à Auxerre.

Lieu où Urbain V a été père abbé de l'abbaye Saint Germain d'Auxerre.

Guillaume de Grimoard, né en 1310 au château de Grizac en Gévaudan (Lozère), eut pour parrain de baptême Elzéar de Sabran, apparenté à la famille de sa mère, qu'il aura la joie de proclamer saint le 15 avril 1369 à Rome. Étudiant à Montpellier puis à Toulouse, il entra chez les bénédictins du Monastier, près de Chirac.

Grizac, chateau de Grizac 

Château de Grizac

Il fit sa profession monastique à l'Abbaye Saint-Victor de Marseille et fut ordonné prêtre au Monastier en 1334.  Il enseigna brillamment le droit canon dans les Universités de Toulouse, Montpellier, Paris et Avignon. Puis il exerça la charge abbatiale à Saint-Germain d'Auxerre en 1352 et à Saint-Victor de Marseille en 1361. Il fut envoyé à plusieurs reprises en Italie comme légat par le pape Innocent VI pour des missions de confiance : époque où les domaines temporels du Saint-Siège étaient usurpés et il se trouvait à Naples quand il apprit que les cardinaux l'avaient élu pape le 28 septembre 1362, à l'unanimité. Dès son arrivée à Avignon, il fut intronisé le 31 octobre sous le nom d'Urbain V, puis consacré évêque et couronné le 6 novembre à Avignon, en refusant les fastes habituels à cette cérémonie.

Abbaye Saint Victor de Marseilles

Abbaye Saint Victor

Il assuma avec le plus grand sérieux ses hautes responsabilités, tout en demeurant un moine fidèle à son habit et aux moindres détails de la règle bénédictine. Il partageait son temps entre la prière, l'étude, le courrier et les audiences, attentif aux affaires de l'Église et aux misères du monde, très généreux envers les pauvres et les malades, se contentant d'employer ceux qui le méritaient sans favoriser sa famille. Il protégea les lettres et les sciences, développant les universités et en fondant de nouvelles. Il restaura l'abbaye de Saint-Victor et les églises romaines. Il s'attacha à l'expansion de la foi catholique avec les missions franciscaines, au rétablissement de l'unité de l'Église en Orient, à la réforme ecclésiastique et au retour du siège apostolique à Rome où il dut restaurer les églises abandonnées depuis plus de 60 ans.

Urbain V 

Le Pape Urbain V

Malgré les instances du roi de France et les récriminations des cardinaux, pressé aussi par les menaces des Grandes Compagnies, Urbain V quitta Avignon pour Rome le 30 avril 1367. Il y fit son entrée solennelle le 16 octobre, après un long voyage par mer et un séjour mouvementé à Viterbe. Il fut accueilli avec une grande joie et y séjourna trois ans, y couronnant l'empereur d'Occident Charles IV et y recevant l'acte de réconciliation de l'empereur byzantin Jean V Paléologue. Mais la situation romaine était toujours aussi troublée par la faute des factions rivales et faisait craindre pour la sécurité de la papauté.

Départ D'Urbain V vers Rome - bibliothèque municipale d'Avignon

Départ du Pape Urbain V vers Rome (Bibliothèque Municipale d'Avignon)

Alors, encouragé par la majorité des cardinaux, poussé par le désir de rétablir la paix entre la France et l'Angleterre, et malgré les supplications des fidèles, Urbain V s'embarqua de nouveau pour aborder à Marseille le 16 septembre 1370. Il fut reçu triomphalement à Avignon le 27 du même mois. Cependant, profondément marqué par son échec et atteint par une cruelle maladie, il mourut trois mois après, le 19 décembre 1370, dans la résidence de l'évêque d'Avignon, son frère Anglic, après avoir fait entrer la foule des fidèles pour leur montrer comment meurt un pape. Il fut enterré à la cathédrale Notre-Dame des Doms puis, selon son désir, transféré en 1372 à Saint-Victor de Marseille. A la faveur des nombreux miracles produits sur son tombeau, son procès de canonisation fut ouvert mais bientôt interrompu par la crise du Grand Schisme. C'est seulement le 10 mars 1870 qu'il fut déclaré bienheureux par le pape Pie IX .

palais des papes d'Avignon

Palais des papes d'Avignon

Le poète Pétrarque a écrit de lui : "O grand homme, sans pareil dans notre temps, vous avez fait, Ô Saint-Père, ce que l'on croyait au dessus d'une oeuvre humaine".

Pour en savoir plus sur Urbain V, lire la pièce jointe "Vie du Pape Urbain V"

Pièce jointe: 

Notre association

Site Internet appartenant à l'Association du bienheureux Pape Urbain V. Association travaillant en vue de perpétuer et diffuser la mémoire de la vie et de l'oeuvre du bienheureux Pape Urbain V.

LES DERNIÈRES ACTUS

NOUS CONTACTER